Comment éviter les frisottis par temps humide ?

Qui n’a jamais expérimenté l’effet "mouton frisé" lors d’une sortie sous une pluie fine ou dans un environnement très humide ? Vos cheveux ont alors tendance à friser, créant des frisottis pas toujours très esthétiques. C’est un phénomène naturel, mais qui peut être réduit voire évité grâce à des soins spécifiques. On va vous dévoiler quelques astuces pour contrer les effets de l’humidité sur vos cheveux.

Comprendre pourquoi les cheveux frisent par temps humide

Lorsqu’il pleut ou lorsqu’il fait humide, les cheveux absorbent l’humidité de l’air. C’est ce qu’on appelle l’effet "hygroscopique". Votre chevelure, surtout si elle est bouclée ou frisée, va alors gonfler, créant des frisottis.

A découvrir également : Comment prévenir et traiter les cernes sous les yeux

La première étape pour éviter les frisottis est de comprendre comment fonctionne votre cheveu. Connaître la structure capillaire, c’est déjà avoir fait un grand pas dans la bataille contre l’humidité et les frisottis.

Adopter une bonne routine capillaire

Pour éviter les frisottis, il est essentiel d’adopter une routine capillaire adaptée. Cela passe par le choix du shampoing, la fréquence de lavage, l’application d’un après-shampoing ou d’un masque hydratant, et le soin apporté à la coiffure.

En parallèle : Comment choisir le meilleur anti-cernes pour couvrir les cernes foncés ?

1. Shampoing et après-shampoing : Utilisez un shampoing sans sulfates. Ces derniers dessèchent le cheveu et le rendent plus sensible à l’humidité. L’après-shampoing, quant à lui, doit être riche en huiles pour hydrater le cheveu et le protéger.

2. Masque hydratant : Faites un masque hydratant une fois par semaine. Il permet de nourrir le cheveu en profondeur et de le protéger des agressions extérieures, dont l’humidité.

3. Coiffure : Adoptez une coiffure qui minimise l’exposition des cheveux à l’humidité. Par exemple, une tresse, un chignon ou des twists.

Choisir les bons produits capillaires

Il existe une multitude de produits capillaires sur le marché, tous promettant de lutter contre les frisottis. Il est important de choisir ceux qui conviennent à votre type de cheveux et à vos besoins. Voici quelques conseils pour vous y retrouver.

1. Sérum anti-frisottis : Le sérum est un allié précieux pour lutter contre les frisottis. Il va créer une barrière protectrice autour du cheveu et l’empêcher d’absorber l’humidité.

2. Huile capillaire : L’huile capillaire a une double action : elle hydrate le cheveu et le protège de l’humidité. Elle peut s’appliquer avant le coiffage pour prévenir les frisottis, ou après pour les combattre.

3. Crème coiffante : La crème coiffante est idéale pour les cheveux bouclés ou frisés. Elle va définir les boucles et aider à contrôler les frisottis.

Se protéger lorsqu’il pleut

Lorsqu’il pleut, vos cheveux sont particulièrement exposés à l’humidité. Il est donc nécessaire de les protéger.

1. Avoir un parapluie : Bien sûr, le moyen le plus simple de protéger ses cheveux de la pluie est de sortir couvert. Un parapluie ou un imperméable avec capuche seront vos meilleurs amis.

2. Porter un chapeau ou un foulard : Si vous n’avez pas de parapluie, un chapeau ou un foulard peuvent être une bonne alternative pour protéger vos cheveux.

3. Utiliser un spray imperméabilisant : Certains produits capillaires sont spécialement conçus pour protéger les cheveux de l’humidité. Ils forment une barrière imperméable autour du cheveu, empêchant l’eau d’y pénétrer.

Hydrater de l’intérieur

Enfin, pour avoir une belle chevelure, il ne faut pas négliger l’hydratation de l’intérieur. Cela signifie boire beaucoup d’eau, manger équilibré et prendre des compléments alimentaires si nécessaire. Une bonne hydratation interne se reflète sur la qualité des cheveux.

Lutter contre les frisottis ce n’est pas seulement une question de produits et de soins capillaires, c’est aussi une question d’hydratation et de nutrition. Alors n’oubliez pas : pour des cheveux en pleine santé, pensez à vous hydrater correctement !

Éviter les mauvaises habitudes capillaires

Tout au long de notre vie, nous développons des habitudes capillaires qui peuvent parfois être néfastes pour nos cheveux. Certains gestes, même s’ils paraissent anodins, peuvent en réalité favoriser la porosité des cheveux et l’apparition de frisottis. Il est donc essentiel de les identifier pour tenter de les éviter.

1. Le lissage fréquent : Les cheveux lisses semblent moins susceptibles de frisotter par temps humide, mais le lissage constant peut endommager la fibre capillaire. Il est conseillé de limiter l’utilisation des appareils chauffants pour réduire le risque de frisottis.

2. Le brossage à sec : Si vous avez tendance à vous brosser les cheveux à sec, il est temps de changer cette habitude. Le brossage à sec peut en effet casser les cheveux et favoriser les frisottis. Préférez un démêlage doux sur cheveux humides, avec un peigne à larges dents.

3. Le frottement avec la serviette : Après la douche, il est courant de frotter ses cheveux avec une serviette pour les sécher. Pourtant, ce geste peut sensibiliser le cuir chevelu et favoriser l’apparition de frisottis. Privilégiez un séchage doux en tamponnant vos cheveux avec une serviette microfibre.

Adopter un bon régime alimentaire pour des cheveux en bonne santé

À l’instar de notre peau ou de nos ongles, nos cheveux reflètent notre état de santé général. Ce que nous mangeons a donc un impact direct sur leur apparence et sur leur résistance à l’humidité. Voici quelques conseils pour une alimentation favorisant des cheveux forts et résistants.

1. Augmenter sa consommation de protéines : Les cheveux sont constitués de kératine, une protéine. Il est donc important de consommer suffisamment de protéines pour maintenir la santé de la fibre capillaire.

2. Consommer des acides gras oméga-3 : Ces acides gras essentiels hydratent le cuir chevelu, réduisent les risques de chute de cheveux et limitent les frisottis.

3. Manger des fruits et légumes riches en vitamines : Les vitamines A, B, C, E et K sont essentielles pour la santé des cheveux. Elles sont présentes dans de nombreux fruits et légumes, dont les épinards, les carottes et les agrumes.

Conclusion

Le combat contre les frisottis dans les cheveux bouclés, frisés ou même lisses, est une vraie lutte au quotidien, surtout par temps humide. Mais en suivant nos conseils d’une bonne routine capillaire, du choix des bons produits capillaires, de l’adoption de bonnes habitudes capillaires et d’un régime alimentaire sain, vous pourriez très bien réussir à éviter l’apparition des frisottis. N’oubliez pas que chaque type de cheveux est unique et réagit différemment aux produits et aux routines. Il est important de trouver la routine qui convient à vos besoins spécifiques et de l’adapter progressivement. Une belle chevelure, sans frisottis, est à votre portée !